Les 100 secrets de la Sèvre Nantaise

PÊCHE : INFOS PRATIQUES

Connaissez-vous le monde de la pêche ?

La pêche est une pratique qui rassemble 1,5 millions d’adeptes. C’est la 2e association nationale en terme d’adhérents et l’un des réseaux associatifs les plus actifs. Organisées en fédérations régionales ou départementales et antennes locales, les associations connaissent le territoire comme leur poche et seront capable de vous orienter et vous conseiller en fonction de votre projet. Parallèlement à leurs missions de loisirs, elles interviennent dans de nombreux domaines et entretiennent des liens étroits avec les administrations territoriales chargées de la préservation des rivières ou du développement touristique. Spécialistes des poissons et des écosystèmes aquatiques, les structures jouent un rôle essentiel sur le terrain pour l’étude, la conservation ou la restauration des sites.

Pour en savoir plus, consultez le site de la fédération française de pêche.

La pêche, un loisir réglementé

La règlementation de la pêche a pour objectif de définir les bonnes pratiques permettant de garantir la préservation du cycle de reproduction des poissons, la protection des milieux aquatiques et la bonne gestion de la ressource.

Pour en savoir plus sur les finalités et les modalités de la réglementation, consultez le site generationpeche.fr

La période d’ouverture de la pêche

Sur les plans d’eau de 2e catégorie, la pêche est autorisée toute l’année à l’exception de la pêche du brochet, de l’ombre commun et des salmonidés. Pour ces espèces, les dates varient afin de respecter leur période de reproduction et de migration.

Une carte de pêche, pourquoi ?

Dans notre pays, le droit de pêche appartient soit à l’État, soit à des propriétaires riverains. D’une manière générale, la gestion et l’entretien du réseau hydrographique sont confiés aux pêcheurs eux-mêmes, regroupés dans 3900 Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA). Pour pêcher sur le domaine public et sur les lots gérés par les associations, chaque personne souhaitant pratiquer la pêche doit détenir une carte qui le fera automatiquement devenir adhérent d’une AAPPMA.

Le classement des plans d’eau douce

Les cours d’eau, lacs et plans d’eau sont divisés en deux catégories piscicoles : 1ère ou 2e catégorie.

  • La 1ère catégorie est principalement peuplée de truites, ombles, ombres et autres salmonidés ;
  • La 2ecatégorie regroupe tous les autres cours d'eau, canaux et plans d'eau.

Ces classements déterminés par arrêté préfectoral sont connus des AAPPMA qui peuvent vous renseigner.

Selon les plans d’eau et selon les secteurs, plusieurs règles s’appliquent concernant le nombre de cannes, les techniques de pêche autorisées, le nombre de captures autorisées, la taille légale des captures, les périodes de pêche…Consultez la fédération de pêche de votre département ou l’association locale pour connaître la règlementation applicable à votre secteur.

Quelle carte de pêche pour quelle pratique ?

A chacun sa carte de pêche ! Passionné ou amateur, mineur ou pêcheur du dimanche, choisissez la formule qui vous convient le mieux. Notez que de nouvelles cartes sont proposées pour favoriser la découverte et l’initiation à la pêche, pour les femmes, les jeunes ou les mineurs. Des cartes journalières existent aussi pour tous ceux qui se libèrent à la dernière minute !

Les cartes de pêche s’achètent

  • de chez vous, via le site cartedepeche.fr
  • chez un revendeur
  • auprès de la fédération de pêche de votre département

Pour tout savoir sur le sujet, consultez le site cartedepeche.fr